Oeuvres d’Auguste Perret

Par ordre chronologique

Avant 1945

  • Le théâtre des Champs Elysées (1913)
  • L’Église Notre-Dame au Raincy (1922-1923), en collaboration avec son frère Gustave
  • La Tour Perret, édifiée en 1924 dans le parc Paul-Mistral à Grenoble, est la première tour en béton armé construite en Europe. Haute de 95 mètres, elle a été construite par les frères Auguste et Gustave Perret à l’occasion de l’Exposition internationale de la houille blanche, qui eut lieu du 21 mai au 25 octobre 1925.
  • Chapelle de La Colombière à Chalon-sur-Saône (1928-1929)
  • la salle Cortot à Paris (1928-1929)
  • La villa de M. Nubar Bey à Garches (1930-1931)
  • L’hôtel particulier du Dr Périgord à Limoges (1934-1935)
  • Bâtiments administratifs de la Marine dit « Bâtiment Perret » dans le 15e arrondissement de Paris (1929-1932) en collaboration avec son frère Gustave
  • Le bâtiment du Mobilier national, à Paris (inauguré en 1936)
  • Usine des Horlogeries Dodane, à Besançon (1939-1943).

Après 1945

  • 1945-1954 : Projet d’ensemble du Centre-ville reconstruit du Havre inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.
  • 1946-1954 : Nouveaux ateliers à l’École nationale supérieure des beaux-arts à Paris (6e arr.)
  • 1947-1949 : Musée des Beaux-Arts, São Paulo (Brésil).
  • 1948 : Gare Maritime d’Alger (Algérie), architecte : Urbain Cassan avec la collaboration de l’entreprise Perret.
  • 1949-1952 : La Tour Perret, immeuble résidentiel et de bureaux à Amiens.
  • 1950-1954 : Immeuble d’habitation de la Fondation Alexandre et Julie Weill, Paris (17e arr.)
  • 1950-1954 : Centre d’études nucléaires (C.E.A.), Saclay (Essonne).
  • 1951-1956 : Reconstruction du Vieux-Port, Marseille (Bouches-du-Rhône). Avec la collaboration d’André Devin et de Fernand Pouillon.

Projets non réalisés

  • 1921 : Maisons en série, « Périptère », publiées par Le Corbusier dans la revue L’Esprit Nouveau aux côtés des maisons « Domino », « Citrohan » et Monol » illustrant la notion de plan libre.
  • 1922 et 1932 : Les projets de Villes-tours (« Maisons-Tours »), pour l’extension de Paris, évoqués dans une conversation de 1905 apparaissent à partir de 1915 dans les archives, des dessins réalisés par Jacques Lambert d’après Perret seront publiés dans la revue L’illustration du 12 août 1922 et dans La Science et la vie no 102 de 1925, avant d’être réétudiés en 1932 pour la revue L’Architecture d’Aujourd’hui.
  • 1929-1930 : étude théorique pour un « musée moderne » ou « musée idéal ».
  • 1926 : Concours de l’église Sainte-Jeanne-d’Arc, Paris. Non réalisé, ce projet servira cependant de support à l’église Saint-Joseph du Havre.
  • 1930 : Porte Maillot, Paris, projet pour le concours Rosenthal. Non réalisé, ce projet servira également pour la reconstruction du Havre (Porte Océane).
  • 1931 : Palais des Soviets de l’U.R.S.S., Moscou.
  • 1932 : Bâtiments administratifs et atelier des torpilleurs, Toulon (Var).
  • 1933 : Reconstruction du Palais du Trocadéro, Paris (16e arr.).
  • 1937 : Plan d’aménagement de l’Exposition internationale, Paris.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

le site d'Auguste Perret

%d blogueurs aiment cette page :