Maison, Grand-Quevilly – Auguste Perret

> Plans, visuels, articles

En 1922, Auguste Perret se voit confier la construction de maisons pour le directeur de l’usine et pour les contremaîtres de la Société maritime des Pétroles.

Sont réalisées pour ces derniers, des maisons jumelées de plan rectangulaire, disposant d’un étage carré couvert d’un toit en terrasse. Le béton armé est employé pour la charpente, l’escalier de distribution et les murs extérieurs. Le silex est utilisé en soubassement et la brique pleine pour les murs intérieurs. Le logement du directeur reprend le même parti.

En 1925 et 1926, ces maisons sont publiées dans les revues spécialisées L’architecture vivante et La construction moderne.

Aujourd’hui l’usine de chaudronnerie Van Leer réutilise l’ancienne maison du directeur comme local du comité d’entreprise et local syndical. Les logements de contremaîtres appartiennent à une usine d’incinération des déchets.

Cette construction illustre les débats du début du 20e siècle sur l’habitat économique pouvant être produit en série et présente également un intérêt pour l’histoire du logement ouvrier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

le site d'Auguste Perret

%d blogueurs aiment cette page :