François Hennebique, l’autre promoteur du béton armé

Après les recherches de Joseph Monier concernant le béton armé (premier dépositaire d’un brevet concernant l’invention), François Hennebique dépose ses premiers brevets pour des systèmes constructifs en béton armé. C’est en 1879 qu’il coule sa première dalle de béton armé. En 1892, il construit son premier immeuble en béton armé au n1, rue Danton à Paris avec l’architecte Lyonnais Edouard Arnaud, au service des monuments et bâtiments de France à cette époque, et y installe son entreprise avec comme slogan : « Plus d’incendies désastreux »..

Afin de démontrer les possibilités exceptionnelles de son matériau, il l’employa pour bâtir une demeure à l’architecture originale, que l’on peut facilement remarquer en face du lycée Lakanal, près de la gare RER de Bourg-la-Reine. Les constructions s’enchaînent ensuite : les docks de Manchester, le tunnel de Newcastle, le stade de Lyon…

Édifiée en 1907 d’après les plans de l’ingénieur Pierre Bouchet, la halle de Longages (31410) est réalisée en béton par la firme Hennebique. En cours de restauration, elle est destinée à recevoir la Bibliothèque municipale.

Constructions

  • bâtiment Hennebique situé à Romorantin-Lanthenay
  • pont Camille-de-Hogues (1900) à Châtellerault

> Auguste Baudot, un précurseur d’Auguste Perret

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

le site d'Auguste Perret

%d blogueurs aiment cette page :