Avenue des Maisons-Tours, banlieue Ouest – Auguste Perret

45382574

> Plans, photos, articles

Le principe des villes-ponts et des villes flottantes pour lesquelles Iona Friedman et d’autres ont réalisé un certain nombre de projets est une idée neuve qui, comme beaucoup d’idées neuves, retrouve des réalités très anciennes et parfois oubliées.

Comme toute idée, la ville-pont a mûri lentement.

En 1920, Lissitsky présentait à Moscou un projet de pont-immeuble appelé « l’étrier des nuages« , où l’on voyait deux immeubles reliés par leur partie supérieure.

En 1922, Auguste Perret allait plus loin en concevant un pont gratte-ciel pour la banlieue est de Paris, un alignement de « maisons-tours » allant de la porte Maillot à la Croix de Noailles en passant par Neuilly, Puteaux et Nanterre.

Chaque « Maison-Tour » devait faire 150 à 200 m de hauteur.

Auguste Perret voulait en construire 100 ceinturant Paris; en bordure d’une voie de 250 m de large, à l’emplacement de l’actuelle boulevard « Périphérique ». Ainsi que 200 de plus sur une avenue allant de la Porte Maillot à la Croix de Noailles (Forêt de Saint-Germain-en-Laye) au travers du site de l’actuelle Défense.

> Plans, photos, articles

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

le site d'Auguste Perret

%d blogueurs aiment cette page :