Bâtiment des service technique des constructions navales, Paris

institut auguste perret2

À l’angle du boulevard Victor et de l’avenue de la Porte de Sèvres, le bâtiment du STCN (service technique des constructions navales) est édifié en plusieurs temps.

Aux plans réalisés à partir de décembre 1928 succède le permis de construire, déposé le 19 avril 1929 et accepté en août[21]. Au fil des projets, Perret recherche une plus grande unité du bâtiment : il abandonne l’idée de pavillon à la jonction du corps central et des deux ailes en retour, puis le pan coupé au profit d’un angle arrondi et l’élévation d’un troisième étage à ces mêmes angles.

À la volonté de distinguer, de façon classique, l’articulation entre le corps principal et les ailes succède la recherche plus moderne d’un rythme intrinsèque, unifié sur l’ensemble du bâtiment. Elle permet à la fois de jouer sur le plan masse pour fondre toujours davantage l’édifice, qui épouse les courbes des voies, dans son environnement alors presque vierge de construction, et de souligner les articulations non plus en plan mais en élévation, mettant en exergue l’architectonique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

le site d'Auguste Perret

%d blogueurs aiment cette page :